Déterminer la nature du sol

La texture, la structure et le taux de matière organique de votre sol sont à prendre en compte. Il peut être intéressant de faire produire un test à partir d’un échantillon de votre sol pour en connaître la qualité (nutriments disponibles, carences, niveau de pH). Dans cet article de blogue, nos experts répondent à vos questions.

Quels sont les types de sols courants au Québec et leurs caractéristiques propres?

Sol argileux

Ce type de sol est le plus souvent retrouvé où la population est plus prédominante, soit dans la vallée du St-Laurent, l’Outaouais et le Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le sol argileux contient beaucoup d’eau et retient bien les nutriments. Toutefois, c’est un sol très sensible au gel et aux sécheresses. Il est d’ailleurs mal aéré et rend donc difficile le drainage de l’eau dans le sol.

Sol sablonneux

Ce type de sol est reconnu pour se réchauffer rapidement au printemps. Il est d’ailleurs bien aéré, ce qui facilite l’infiltration de l’eau, de l’air et des nutriments. Toutefois, il a de la difficulté à bien retenir les nutriments et l’eau, ce qui cause souvent du lessivage. Le sol sablonneux est également souvent acide occasionnant des difficultés pour les plantes à absorber les nutriments et à se protéger contre les maladies.

Sol loameux

Ce sol contient du sable, du limon et de l’argile. C’est le sol le moins retrouvé au Québec, mais celui qui favorise la meilleure croissance des plantes. En effet, il est poreux, donc bien aéré et absorbe bien l’eau, l’air et les nutriments. En outre, il améliore l’enracinement de la pelouse dans le sol.

Quoi faire pour améliorer les sols argileux et sablonneux?

Nous vous conseillons d’aérer les sols argileux pour faciliter la décompactions du sol et ainsi l’infiltration de l’eau, de l’air et des nutriments. Ensuite, il est toujours avantageux d’ajouter de la terre une fois par année pour favoriser la structure du sol et sa génétique. La fertilisation aidera aussi à procurer au sol les nutriments dont il a besoin. Enfin, pour corriger l’acidité du sol, il est conseillé de faire le chaulage à l’automne pour contrôler le pH du sol et le rétablir pour une meilleure absorption des nutriments.

Comment savoir si le sol est acide?

Vous pouvez savoir si le sol est acide en faisant une analyse de sol coûteuse faite en laboratoire. Il faut prélever des échantillons de sol jusqu’à 15 cm de profondeur à plusieurs endroits sur votre terrain pour obtenir les meilleurs échantillons. Il faut mélanger le tout et mettre 500 grammes dans un sac de plastique avec lesquels seront faites les analyses.

 

Pour plus d’information sur nos services, contactez-nous dès maintenant.