Comment se débarrasser des perces-oreilles

Les perce-oreilles, ou forficules sont de petits insectes bruns au corps allongé et aplati dont deux petites pinces recourbées émergent. Malgré leur mauvaise réputation, ils s’alimentent principalement de feuilles et de fleurs, mais aussi de larves, de pucerons et d’oeufs de limaces. Ils contribuent ainsi à l’élimination des dévastateurs de jardins.

Pour augmenter l’efficacité de l’intervention, il est préférable que tout le voisinage se mette de la partie, et ce, dès le printemps, en appliquant différentes techniques.

  • Labourez le sol, ainsi vous diminuerez les chances de survie des jeunes oeufs exposés à la surface.
  • Taillez les plantes de votre jardin et dénuer les zones entourant les fondations de votre maison de paillis ou autres débris organiques où pourraient se réfugier les perce-oreilles.
  • Assurez-vous que tous les robinets extérieurs sont en bon état et qu’il n’y a aucune fuite d’eau. Les drains des descentes d’eaux de pluie doivent également être orientés loin des fondations.
  • Veillez à retirer toutes les matières en décomposition sur votre terrain telles que les feuilles mortes, les résidus de gazon coupé, les mauvaises herbes ou le vieux bois humide.
  • Si vous avez un potager, commencez-le le plus tôt possible pour que vos pousses soient assez fortes lors de l’émergence des larves en juin.
  • Lorsque vos fruits et légumes sont mûrs, retirez-les rapidement. Une fois abîmés, ils attireront très vite les perce-oreilles.
  • Quand vous rentrez des légumes ou des fleurs dans la maison, assurez-vous qu’aucun perce-oreille se ne cache derrière leurs feuilles et, le cas échant, délogez-les.

 

La meilleure façon de découvrir les véritables coupables derrière les dommages dans un jardin est d’aller inspecter les lieux durant la nuit avec une lampe de poche. Les perce-oreilles ne sont pas toujours les seuls responsables des dégâts.

  • En sachant que le perce-oreille préfère les endroits sans lumière et étroits, il est possible d’installer des pièges à des endroits précis.
  • Installer à la verticale des morceaux de carton ondulé enroulés sur eux-mêmes et les maintenir en place à l’aide d’un élastique.
  • Placer des pots remplis de papier journal humide à l’envers et les relever à l’aide d’une pierre pour que les perce-oreilles puissent se hisser à l’intérieur.
  • Disposez sur le sol de courtes portions de tuyaux d’arrosage ou de cannes de bambou creuses.
  • Enfouissez dans le sol jusqu’à rebord de petites cannes de sardines et placez quelques cuillères d’huile de poisson dans celles-ci, les perce-oreilles sont hautement attirés par cette odeur.
  • Si vous utilisez des contenants de jus surgelé, conservez-les sans les rincer et remplissez-les d’eau aux deux tiers. Ajoutez du savon à vaisselle, puis placez-les près des endroits où vous avez aperçu des perce-oreilles.

 

Vous devez inspecter ces pièges sur une base régulière et éliminer les perce-oreilles que vous aurez pris au piège en les noyant dans l’eau savonneuse.

Si vous n’en venez pas à bout et que vous souhaitez utiliser un insecticide, privilégiez leur utilisation près des fondations de votre maison, des allées, des clôtures, des arbustes, des haies, des plantes couvre-sol et du bois. Soyez très prudent lors de l’utilisation de ces produits et demandez des conseils auprès de votre centre de jardinage.

Si vous utilisez un insecticide en poudre, recouvrez-le d’une planche ou d’une assiette en aluminium afin que les enfants et les animaux n’y soient pas exposés. Prenez soin de l’appliquer en soirée et préférez le début de l’été. N’arrosez pas ces zones avant au moins 48 heures.

L’oxyde de silicium ou la terre de diatomées égratigne quant à elle la carapace des perce-oreilles, entraînant leur mort. Ce traitement n’est pas toxique pour les humains ni pour les animaux de compagnie, il faut cependant être prudent de ne pas en respirer.

Les pesticides en poudre ou à pulvériser peuvent être utilisés sans crainte sur les plantes ou les légumes infestés. Il faut toutefois faire preuve de prudence et ne pas en appliquer sur les fleurs, car ceux-ci peuvent être dangereux pour les abeilles.

Pour empêcher les perce-oreilles de pénétrer à l’intérieur de votre maison, il est possible d’appliquer des pesticides autour des fenêtres et des portes à l’extérieur avec un pinceau ou un pulvérisateur. Dans la maison, des traitements localisés peuvent être utilisés près des tuyaux d’évacuation, sous le bord des tapis et le long des plinthes.

Si ces traitements ne fonctionnent pas ou vous préférez simplement faire executer le traitements contre les insectes par notre équipe, contactez c-vert et informez-vous sur notre garantie de satisfaction.